Des criminels utilisent Fortnite pour blanchir de l’argent « dans une impunité relative »

200
Rate this post

La monnaie virtuelle utilisée par les millions de joueurs de Fortnite serait devenue populaire auprès des cybercriminels qui souhaitent blanchir de l’argent.

Ceux-ci utiliseraient des cartes de crédit volées pour acheter des V-bucks sur la boutique Fortnite, avant de les revendre sur le Dark Web.

En se faisant passer pour des acheteurs, des agents de la société de cybersécurité Sixgill sont parvenus à découvrir de telles opérations, qui sont conduites en chinois, en russe, en espagnol, en arabe et en anglais.

« Les criminels réalisent des fraudes à la cartes bleue, et font transiter de l’argent vers et depuis le système Fortnite, dans une impunité relative« , avance Benjamin Preminger, l’un des analystes de l’entreprise.

« Ces acteurs se moquent des faibles mesures de sécurité mises en place par Epic Games, et indiquent que la société ne semble pas se soucier des individus qui manipulent son système pour acheter des V-bucks à un prix moins élevé. Ceci va permettre à des acteurs malveillants de blanchir de l’argent a travers le jeu« , poursuit-il.

Le quotient britannique The Independent cite l’exemple d’un vendeur acceptant les paiements en Bitcoin et Bitcoin Cash, et qui déclare vouloir revendre des V-bucks à un prix accessible « pour en faire profiter les acteurs du Deep Web« .

Un phénomène qui inquiète Epic Games

De son côté, la société à l’origine de Fortnite a déclaré au Hollywood Reporter qu’elle faisait de son mieux pour endiguer cette menace.

« Epic Games prend ces problématiques très au sérieux, dans la mesure où les remboursements et la fraude posent un risque, aussi bien pour les joueurs que pour notre activité« , indique un porte-parole de l’entreprise. « Comme toujours, nous encourageons les joueurs à protéger leur compte en mettant en place une authentification à deux facteurs, en utilisant un mot de passe ‘fort’ et unique, et en évitant de partager les informations de leur compte avec d’autres individus« .

Mais pour les experts de Sixgill, la société ne ferait pas suffisamment pour encadrer la manière dont sont échangés des V-bucks.

« Epic Games ne semble réprimer sérieusement l’activité criminelle qui entoure Fortnite, qu’il s’agisse de blanchiment d’argent ou d’autre chose« , insiste M. Preminger, qui ajoute que « plusieurs mesures pourraient être prises pour contrer ce phénomène, notamment la surveillance des transferts d’éléments de valeur importante dans le jeu, l’identification de joueurs disposant de quantités considérables de V-bucks, ainsi que le partage d’information avec les autorités pertinentes« .

Référence : FoxNews

Passionné par l'univers Fortnite, j'ai lancé ce site pour permettre à la communauté francophone de suivre les dernières actualités du jeu le plus joué au monde.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de